Actualités de la commune d'Echassières

La troupe "chant musique" du foyer rural fête ses 10 ans

La troupe « chant, musique » du foyer rural a proposé son nouveau spectacle à la salle Danièle Chammartin. Au cours d'une soirée anniversaire des 10 ans de musique de l'association, qui affichait complet, les participants ont tout d'abord dégusté une choucroute préparée par Philippe Cresp, le boucher du village. Pendant ce temps, en coulisse le trac s'emparait des chanteurs qui avaient répété tout l'après-midi. A 21h15, le spectacle a commencé sous les applaudissements du public. Pendant 2h30, les chanteurs ont enchaîné les chansons, tantôt comiques avec déguisements, tantôt intimistes et émouvantes. Non sans quelques péripéties, qui ont bien fait rire les spectateurs, tel Jean Marc Antoine se battant, à l'aide d'un couteau, avec une touche récalcitrante de son accordéon ! « Nous lui devons un grand merci, ainsi qu'à tous les membres de la troupe et aux bénévoles qui ont donné de leur temps avant, pendant et après la fête » appréciait le président du foyer rural, Gilles Deyrieux, pour qui le nombreux public et les applaudissements sont les plus beaux remerciements que la troupe puisse espérer.

 

Une randonnée pour apprécier les paysages

La randonnée organisée par la section gymnastique du foyer rural a attiré 70 marcheurs au départ du centre socioculturel Danièle Chammartin. Tous ont beaucoup apprécié les différents parcours proposés, 15, 8 et 4 km, qui leur ont permis de découvrir et d'apprécier les paysages. Certains, très en forme, ont opté en cours de route pour un parcours plus long après un bon ravitaillement, dont les pâtisseries avaient été préparées par des bénévoles de l'association. De retour à la salle polyvalente, où un goûter était proposé, les échanges ont permis aux randonneurs de découvrir que malgré la sécheresse, il était tout de même possible de trouver des champignons le long des chemins !

Nicole Martin, la présidente de l'association, en a profité pour rappeler que les cours de gymnastique, encadrés par un moniteur diplômé, se déroulent tous les mercredis à 18h45 à la salle polyvalente (2 séances gratuites de découverte).

 




Le secours populaire aide à préparer l'hiver

Le secours populaire a ouvert ses portes pour sa braderie d'automne. Les visiteurs sont venus faire leur choix parmi un grand nombre de produits neufs et d'occasions, vêtements, chaussures, vaisselle, bibelots, jouets, etc, à tout petits prix. Beaucoup de produits proposés venaient des stocks d'invendus de grandes surfaces, « ce qui permet aux personnes n'ayant pas beaucoup de moyens d'acquérir des objets de qualité » explique Jacqueline, la responsable du vestiaire. En cours d'année, le secours populaire propose régulièrement des produits alimentaires*à des prix très accessibles. Il travaille en étroite collaboration avec les CCAS des villages de son périmètre afin d'être à l'écoute des personnes en difficultés que ce soit sur le plan matériel ou administratif.

 

 

 

 

 


 



 

La rentrée à Echassières

Le nouveau professeur des école titulaire du poste François Delpeuch, 38 ans, qui enseigne depuis 13 ans a accueilli les 8 élèves de CM1et les 12 de CM2. La municipalité a offert viennoiseries et jus d'orange aux enfants et au professeur pour une rentrée réussie !

 

L'ACCA pointe et tire

Le tournoi de pétanque des chasseurs de l'ACCA a réuni 26 doublettes sur le terrain du centre socioculturel Danièle Chammartin pour un après-midi de bonne humeur. La victoire est revenue à l'équipe Brandon Marcahosse – Geneviève Dincher, suivi du binôme Marcel Masson – Fabien Arnaud et de la paire Jérôme Montendreau – Patoux Guillot.

La soirée s'est ensuite poursuivie par un dîner qui a régalé une soixantaine de convives autour de terrines, merguez-frites et de très bons desserts préparés par des bénévoles de l'association que le président, Jean Claude Buvat, n'a pas manqué de remercié ainsi que tous les participants à cette journée qui marque le début de la toute proche saison de chasse.



Un puits de sciences pour expliquer l'histoire des puys 

Avec une conférence intitulée volcans, simple spectacle ou réel danger? Des éruptions historiques aux volcans d'Auvergne, l'association la Bosse des minéraux avait mis l'eau à la bouche des auvergnats.

Devant une soixantaine de participants réunis au centre socioculturel, le conférencier Etienne Leglas, étudiant en master 2 sciences de la terre et des planètes à l'université de Clermont-Ferrand a brossé un portrait très complet de la vie des volcans sur la planète.

Passé quelques explications techniques, l'exposé est devenu limpide et a permis de comprendre que la vie des volcans est très étroitement liée à la tectonique des plaques. A l'aide d'un power point et de petites vidéos montrant le volcanisme en action, le conférencier a expliqué avec brio l'origine des magmas qui remontent des entrailles de la terre jusqu'à 2900 km de profondeur, détaillé les appareils volcaniques, tels les dykes et les sills, les manifestation éruptives dont les gaz sont le moteur, expliqué les écoulements et les phénomènes périphériques et listé les éruptions historiques les plus intenses, telle celle du Pinatubo en 1991 aux Philippines.

En Auvergne, où les derniers cratères de la chaîne des puys datent de 6800 ans tout est calme, mais pour combien de temps ? « Le réveil est possible dans quelques semaines ou dans 10 000 ans, car le risque est avéré mais faible. Mais nous serons alertés quelques jours ou semaines avant par des signes avant coureurs » inquiète ou rassure le volcanologue !

 



Carte communale
 

A l'occasion de l'élaboration de la carte communale* engagée par l'équipe municipale, la Sous Préfète de Vichy, Sylvaine Astic, est venue assister à une réunion de travail, témoignant ainsi de l'intérêt des services pour une telle démarche.

En présence de membres du conseil municipal, de la chambre d'agriculture, de la com com, de la DDT et du bureau d'études Réalités, le maire, Christian Glodt, lui a présenté le projet.

« Il s'agit d'une démarche importante pour la commune qui permet de définir ce que sera la commune dans 10 ans, 15 ans voire plus, en termes d'activités, de ressources, d'habitat, de population. Le conseil municipal utilise cette démarche pour mieux définir les projets déjà réalisés comme ceux à venir. cette mise en cohérence doit nous permettre de mieux cibler nos investissements avec plus d'efficacité, en concentrant nos moyens, en cultivant nos points forts, en gommant nos points faibles » a-t-il expliqué.

*La carte communale est un document d’urbanisme simple qui délimite les secteurs de la commune où les permis de construire peuvent être délivrés : elle permet de fixer clairement les règles du jeu.

Elle peut élargir le périmètre constructible au-delà des « parties actuellement urbanisées » ou créer de nouveaux secteurs constructibles qui ne sont pas obligatoirement situés en continuité de l’urbanisation existante. La carte communale doit respecter les principes généraux énoncés à l’article L. 101-2 du code de l’urbanisme.

Le groupe folklorique polonais fait salle comble

Pour la deuxième soirée folklorique de l'été, le foyer rural avait choisi la prudence en organisant l'événement au centre socioculturel.

La soirée a débuté par un repas préparé et servi par les bénévoles de l'association, qui ont tout mis en œuvre pour que chacun puisse être servi avant le début du spectacle.
Le groupe polonais ZAMOJSZCZYZNA s'est produit devant une salle comble au son d'un orchestre composé de violons, accordéon, clarinette, batterie. Les costumes traditionnels colorés, alliés aux rythmes entraînants de la musique slave, mise en valeur par la sono de Jean Marc et Nono, ont conquis les spectateurs qui ont applaudi chaque danse avec force.

Plus tôt dans la journée, les jeunes membres de la formation ont été accueilli au château de Beauvoir par Claire et Pierre pour une visite guidée en anglais, puis ils ont rejoint l'Ehpad pour donner un petit spectacle aux résidents.

La soirée s'est terminée par le feu d'artifice offert par la municipalité.

Les familles qui ont accueilli pour plusieurs nuits les artistes garderont un excellent souvenir de ces jeunes de 14 à 17 ans « gentils et polis ».

 


Devoir de mémoire à La Bosse

Dans le cadre de la journée nationale de la résistance, l'ANACR a, lors d'une cérémonie à la stèle de La Bosse, rendu hommage aux quatre résistants retrouvés suppliciés à proximité de la stèle de La Bosse le 7 septembre 1944.

Dans son allocution, Jacques Jonin, président du comité  de Chantelle a déclaré vouloir « susciter la participation des générations contemporaines, y compris les plus jeunes, en enseignant l'histoire et le respect des dates de mémoire ». Les participants, membres, élus et habitants ont observé une minute de silence puis ont chanté la Marseillaise et écouté le chant des partisans.

 

 


La première soirée folklorique de l'été, organisée par le foyer rural, a débuté sur la place de l'église sous un beau soleil. Plus de trois cents convives ont dégusté le désormais célèbre coq au vin, servi par des membres de l'association et pour la réalisation duquel Michel Erick avait passé la main à Christine Lalio. Passé le dessert, le groupe mexicain SONIDOS Y MOVIMIENTOS, venu de Cultures et Traditions de Gannat, a investi le podium. Au son rapide et entraînant des trompettes, violons et guitares des mariachi, les danseuses et danseurs parés de fabuleux costumes colorés ont donné des fourmis dans les jambes des spectateurs. Chants et danses ont donné un large échantillon de la culture mexicaine dans laquelle la fête tient une place très importante.

Malheureusement, pendant l'entracte et le passage de la tombola, des nuages sont arrivés qui ont provoqué d'abord quelques gouttes, laissant penser que que ce n'était qu'une averse. Mais la pluie s'intensifiant, les spectateurs se sont mis à l'abri et pour certains sont repartis tandis que les bénévoles du foyer couvraient le matériel sono. Voyant que la pluie ne se calmerait pas, le président du foyer rural a proposé au groupe, qui a accepté, de continuer la représentation au centre socioculturel. Les nombreux spectateurs qui étaient restés ont suivi la troupe avec enthousiasme  et tous ont terminé la soirée au sec dans une « super ambiance avec des danses et des chants magnifiques ».

Un village plein à craquer 

La brocante vide grenier organisée par l'association des artisans et commerçants a attiré une centaine d'exposants. Dès 4h30 du matin, les premiers arrivants ont investi la place du village, placés par le président, Jean Christophe Erard, qui explique « cette année, pour la première fois les emplacements étaient gratuits, ce qui a attiré beaucoup d'exposants, le village était plein à craquer ! ».

Le matin, la fanfare hollandaise « Ilpendamsfanfare » de 30 musiciens a fait le spectacle sur le podium à deux reprises en commençant par interpréter la marseillaise. Pendant ce temps, des bénévoles parcouraient la brocante pour proposer des billets de tombola. Les deux tirages au sort, du matin et de l'après-midi ont récompensé 12 gagnants dont 2 gros lots d'une valeur de 100 euros.

Au parc de loisirs, Audrey et Gilles ont fait plusieurs fois la démonstration qu'un chien de berger bien dressé peut guider un troupeau d'oies, mêmes très récalcitrantes comme peuvent l'être ces drôles d'oiseaux !

« Grâce à tous ceux qui nous ont aidés, pour les animations, la sono, le montage du barnum, la tombola, cette édition de la brocante a été une réussite. Nous poursuivrons dans cette voie en maintenant la gratuité l'année prochaine » a déclaré le président.


    

Le musée Wolframines a été officiellement inauguré

Les habitants d'Echassières et des communes voisines ainsi que les élus sont venus nombreux pour assister au baptême de la renaissance de ce musée,véritable mémoire géologique et minière de la région.

Dans son allocution, le maire, Christian Glodt a rendu hommage à Roger Barrel, initiateur et créateur de ce musée, avant de préciser « nous sommes ici à la porte d'entrée des richesses touristiques du boubonnais, des Combrailles et même de l'Auvergne ». Cette situation géographique justifie la création d'un point info tourisme et les relations avec les communautés de communes voisines du Puy de Dôme dont les responsables étaient représentés.

Jean Drouard, le président de l'association La Bosse des minéraux qui gère le site, a souligné le rôle de gardien de la mémoire de l'activité minière du musée. Les activités originales de terrain proposées seront bientôt complétées par un nouveau spectacle audiovisuel grâce aux aides Européennes demandées.

Le nouveau président de l'office de tourisme de la communauté de communes Saint Pourçain Sioule Limagne a « félicité tous ceux qui travaillent à valoriser le territoire ». Véronique Pouzadoux, présidente de la com com,, a, quand à elle, assuré, que sa collectivité « donnera un peu de puissance avec des fonds et aidera à faire briller les petites pépites du territoire ».

Après une visite du musée, le public a été convié à partager un buffet offert par la municipalité.

 




Le bulletin 2017 est arrivé

Il est possible de le consulter en ligne en cliquant ici


 

| Accueil | Actualités | Notre village | Situation géographique | Réalisations et projets | Echassières autrefois | Le passé minier | Petite histoire |
| Mairie horaires et services | Conseil municipal | CCAS | APC | Ecole | Accueil périscolaire | Location salle polyvalente | Bibliothèque | Maison de retraite| Com com | Adresses utiles |
| Foyer rural présentation| Calendrier | Théâtre | Fête de la musique | Folklores d'été | Autres animations | Gymnastique | Club de l'amitié | Club photos |
| Artisans et commerçants |Les amis de la pétanque | Les chasseurs et propriétaires | La Gaule d'Echassières | L'Union tennistique|
| Vie économique | Hebergements | Musée Wolframines | Parc Natura'Bosse | Viaducs | Chemins de randonnées | Aux alentours | Contact |

Echassières, village du bourbonnais, dans l'Allier en Auvergne à proximité d'Ebreuil, Gannat, Vichy, Montluçon, Saint Eloy les Mines, Clermont-Ferrand