Actualités de la commune d'Echassières

 

Commémoration du 8 Mai 1945


La Municipalité d’Echassières commémore l’armistice du 8 mai 1945. A cette occasion, elle invite les anciens combattants et victimes de guerre, les enfants, les présidents des sociétés locales, ainsi que toute la population à assister au défilé organisé le Mercredi 8 mai 2019 -  qui se déroulera de la manière suivante :

Cérémonie à La Bosse :    

* 10 h 45 - Dépôt de gerbes à la stèle des Maquisards

Cérémonie du bourg :

* 11 h 00 - Départ mairie pour dépôt de gerbes aux monuments   

 A l’issue de ces cérémonies, un vin d’honneur sera offert à tous par la municipalité d’Echassières, au centre socio-culturel.


Le Conseil Municipal se réunira, dans la salle des réunions de la mairie, le :

 

Lundi 6 mai 2019

à 20 h 00

 

          Ordre du jour :

²  Approbation procès-verbal séance du 15 avril 2019 

²  Projet hangar avec panneaux photovoltaïques 

²  Commerce Le Comptoir d’Echassières 

²  Questions diverses 

 


 

Un été animé par deux folklores

Les membres du foyer rural ont tenu l'assemblée générale annuelle de l'association au centre socioculturel.

Les comptes et le rapport moral présentés ont été approuvé à l'unanimité par les participants qui ont ensuite fait le point sur les animations à venir. Le 4 mai, la troupe de théâtre les Echa'Tocks, composée de membres du foyer rural, jouera la pièce Pause caddie à la salle polyvalente. Le 10 mai, se déroulera une séance de cinéma qui proposera deux films avec un entracte pizza préparée par le restaurant Le Ris Blanc.

L'été sera animé par deux folklores du festival des cultures du monde de Gannat qui se dérouleront sur la place du village ou au centre socioculturel en cas de pluie. Le tirage au sort a attribué un groupe équatorien qui se produira le 18 juillet et un groupe albanais qui résidera dans la commune du 10 au 12 août . Le foyer compte sur les familles de la commune pour héberger un ou plusieurs participants.

A l'automne, le foyer compte organiser un après-midi apprentissage de la danse à une date non encore arrêtée.

Les deux sections, club de l'amitié et club de gymnastique proposeront respectivement une sortie batellerie le 31 août et une randonnée le 1er dimanche d'octobre.

Le tiers sortant du conseil d'administration a été renouvelé avec les mêmes membres, tandis que Elise Picandet et Yoann Malapeire entrent au bureau.

Le président du foyer, Gilles Deyrieux, a tenu à remercier  «  la municipalité et le département pour leur aide, ainsi que les commerçants, les bénévoles et le public fidèle à toutes les animations ».

 


 

 

 

Les Amis des Viaducs préparent l'été des viaducs

Les amis des viaducs ont tenu leur assemblée générale au centre culturtel en présence d'une trentaine de membres et invités.

Le président, Jean Pierre Moncouyoux, et le vice président Jean Martin, sont tout d'abord revenus sur les activités de 2018 en présentant le rapport moral. Celui-ci a été approuvé à l'unanimité, tout comme le rapport financier qui montre une association en bonne santé financière.

Sur proposition du bureau, Laurent Malterre, qui exerce une activité de promotion et de découverte du monde ferroviaire, a été admis au sein du conseil d’administration de l’association.

L'année 2019 sera une année d’intense activité pour l'association avec la commémoration du 150ème anniversaire des viaducs de la ligne Commentry-Gannat*. Le projet, piloté par la communauté de communes, prévoit le déroulement de plusieurs événements culturels et ludiques sur le territoire du 25 mai au 22 septembre prochains.

Dans le cadre de « cet été des viaducs », l'association « qui constitue un pôle ressources au service de cette structure » donnera  une conférence à Gannat le 17 juillet ; elle procédera à la réalisation et à l'installation de panneaux d'information touristique et de mobiliers, ainsi qu'à l'aménagement d'espaces, au pied des viaducs. 

En dehors de cet événement majeur, les Amis des Viaducs ont aussi mis en route la rénovation de leur site internet, la fabrication de cartes postales qui représenteront les viaducs de Rouzat et Neuvial. Ils participeront à une journée du train à Montluçon avec AAATV le 16 juin, aux journées européennes du patrimoine les 21 et 22 septembre à la bourse d’échange du Rail Club Montluçonnais début novembre et aux trains du Père Noel les 14 et 15 décembre.

 

 

Le club de l'amitié en route pour l'Opéra de Vichy

Le club de l'amitié a tenu son assemblée générale au centre socioculturel en présence du maire, Christian Glodt, et du président du foyer rural, Gilles Deyrieux.

La présidente, Danièle Chammartin, a eu plaisir a accueillir 32 adhérents et une nouvelle venue, Michèle Gourmanel. En préambule de son mot de bienvenue, elle a tenu a adressé, au nom du club, un message de sympathie aux absents pour raison de santé.

Après avoir écouté le rapport des commissaires aux comptes, les adhérents ont approuvé le bilan financier, qui fait apparaître une trésorerie saine, à l'unanimité.

Ils ont entériné la hausse de la cotisation annuelle qui passe de 23 à 25 euros. Le trésorier a rappelé que cette participation sert à la prise en charge des goûters bimensuels et à régler, auprès du foyer rural, la garantie accident.

La présidente a remercié chaleureusement la municipalité pour la subvention accordée et pour la mise à disposition gratuite des locaux toute l’année. Elle a également saluée la participation du foyer rural à la vie du club.

Plusieurs projets d'animations sont à l'étude pour 2019 qui seront soumis très prochainement aux adhérents, dont plusieurs projets de sorties à la journée. Est déjà lancé, la sortie du 10 mars à l’ Opéra de Vichy :concert de musique de l’armée française interprété par 100 musiciens. Suivra le concours de belote, le samedi 6 Avril 2019.

La présidente a souligné le travail et le dévouement des membres du bureau ainsi que leur bel esprit associatif.

Participation

Le club réuni en moyenne 25 adhérents à chaque séance le jeudi après midi tous les 15 jours

  Cahier de doléances

Un cahier de doléances est à la disposition des habitants à la mairie aux horaires d'ouverture de celle-ci. 

 
Compteur Linky : un compteur qui inquiète

A l'initiative de plusieurs citoyens de la commune, une réunion d'information sur le compteur Linky s'est tenue au centre socioculturel.

Après un bref exposé sur le transport de l'électricité, l'un des intervenants a précisé le fonctionnement du compteur Linky. Celui-ci permet de recevoir et envoyer des données numériques de consommation grâce au CPL (Courant Porteur en Ligne).

Un débat, parfois animé, s'est instauré qui a permis de recueillir quelques renseignements pour se faire une idée.

A la question le Linky est-il obligatoire, la réponse des intervenants est non. Si on ne veut pas de ce dispositif, il faut le signaler à son agence ENEDIS par courrier recommandé. Mais alors à quoi s'expose-t-on ? Le relevé de la consommation à distance n'étant alors pas possible, le déplacement d'un préposé pourrait être facturé, tout comme une intervention de maintenance. Le refus n’entraînera pas de coupure. L'un des conférencier recommande de barricader son compteur pour éviter tout remplacement intempestif.

Autre préoccupation soulevée par un participant : les Linky brûlent-ils ? Au chiffre de 40 compteurs brûlés annoncé par l'une des intervenantes, un participant professionnel expérimenté a répondu qu'il n'y en avait eu moins de 10 sur 400 000 installés et qu'il y a eu plus d'incendie avec les anciens appareils.

L'une des inquiétudes soulevée a concerné le recueil d'informations de consommation et la sécurité des données. Pour les intervenants, ce compteur permettra d'espionner la consommation de chacun et de connaître précisément le type d'équipement utilisé, en violation de la vie privée. Ce à quoi une personne a fait observer que la loi RGPD s'applique et que la gestion fine de la consommation peut permettre d'éviter des délestages tout en ayant une information sur sa consommation.

Pour les adversaires du Linky, les ondes, non choisies, émises dans l'habitation seraient néfastes pour la santé. Tout autant que celles des box et mobiles dont on ne peut plus se passer.

 

Tournoi de belote


 


Le maire et les conseillers municipaux ont présenté leurs voeux aux habitants

Le maire, Christian Glodt, et son conseil municipal ont présenté leurs vœux aux habitants au centre socioculturel.

En préambule, le maire a rappelé quelques chiffres clés : pour une superficie de 2300 hectares, la commune doit entretenir 50 km de voies communales qui nécessitent 30 à 40 000 € d'entretien annuel. Les commerces, les artisans, l'agence postale, l'Ehpad (1er employeur de la commune), l'école (62 élèves dans le RPI dont 23 à Echassières) et les 17 associations en font une commune attractive qui a attiré 24 nouveaux arrivants cette année.

En 2019, le musée Wolframines, propriété de la commune depuis le 21 décembre dernier, verra sa collection de minéraux mise en valeur dans 8 vitrines rachetées à Paléopolis avec le concours du conseil départemental et de la com com. Grâce en partie aux fonds européens leader, le musée va pouvoir améliorer sa communication et moderniser son spectacle audiovisuel.

Le programme « numérue » étant définitivement arrêté, 103 plaques de rues et 230 plaques de numéros seront posées dans les prochains mois. En février, le centre socioculturel et la place de l'église seront couverts par le Wifi et en avril débuteront les travaux de pose d'un pylône de téléphonie mobile qui permettra d'avoir du réseau dans le bourg.

Au chapitre des projets, vont être étudiés un hangars communal neuf ainsi que l'installation de panneaux photovoltaïques dans l'objectif de trouver de nouvelles sources de revenus communaux. Le garage qui jouxte la boucherie sera transformé en laboratoire pour celle-ci.


 

 


 


L'Office National des Forêts propose des territoires de chasse en location en 2019

 
Les nouvelles adresses "numérue" sont entrées en vigueur

La nouvelle nomination des voies est définitive et applicable à compter du 1er janvier 2019. En cliquant sur le plan, vous pouvez télécharger le fichier pdf afin de mieux voir le nom des voies.

 

Recensement

Le recensement de la population s'effectuera du 17 janvier au 16 février 2019. Si la participation est obligatoire « c'est aussi un devoir civique car des chiffres recueillis découlera le montant de la participation de l'état au budget de la commune » rappelle Nicole Deyrieux qui coordonne l'enquête.

Le recensement sur le terrain a été confié à Corinne Sylve. Elle se présentera dans chaque foyer, soit pour remettre le questionnaire à remplir qu'elle passera récupérer quelques jours plus tard, soit pour remettre les codes personnels qui permettrons d'effectuer le recensement sur Internet. Elle sera à même de guider chacun et de répondre aux questions. Corinne sera munie d'une carte officielle et sera tenue au secret professionnel. Les renseignements recueillis resteront strictement confidentiels. les documents devront impérativement comporter la nouvelle adresse « numérue » communiquée à chaque habitant en début d'année. La mairie reste à la disposition de tous pour tout renseignement.

 

 

 

 

 

La bibliothèque résonne de paroles de poilus

Pour la dernière animation de l'année, les bénévoles de la bibliothèque avaient demandé à l'association les mots qui réveillent de Domérat de venir animer une séance de lecture sur le thème « maudite soit la guerre » en cette année du centenaire de l'armistice de 1918.

Devant une vingtaines de spectateurs, les sept lectrices de l'association se sont relayées pour lire des extraits de textes de Erich Maria Remarke (à l'est rien de nouveau), Roland Dorgelès ( Les croix de bois), Maurice Bedel (journal de guerre), Aragon et des lettres de poilus.

Parmi ces dernières, très poignantes, certaines phrases, à propos des jours qui ont précédé l'armistice, claquent comme un coup de feu : « les dernières 48 heures ont été terribles », « vous ne pensez pas que la guerre a tué tous les imbéciles » à propos des artilleurs d'en face qui pourraient encore tirer et cette dernière « nous ne sommes pas habitués à ne plus avoir peur » écrite juste après la fin des combats.

 

 


Les élèves écrivent une chanson sur leur village

Juste avant de partir en vacances d'hiver, avec leur instituteur, François Delpuech, les élèves ont attaqué un travail de long terme : écrire une chanson qui sera présentée le 5 avril 2019 à Gannat lors du grand concert « La fabrique à chansons ».

« C'est quoi une chanson ?» demande l'animateur, Simon Mimoun, chanteur-auteur-compositeur. Les doigts se lèvent : c'est des mots, c'est un texte qu'on chante avec de la musique, avec des rimes, avec un refrain... »

« Cherchez des thèmes de chanson qui vous plaisent », encadrés par July Dupin agent territoriale de la communauté de communes Saint Pourçain, Sioule, Limagne et Simon, les enfants ont commencé par dégager des thèmes de réflexion, puis en ont choisi un : la commune d'Echassières. « Bravo les enfants, vous pouvez vous applaudir » les a félicité Simon.

Répartis ensuite en petits groupes ils ont approfondi ce thème en listant ce dont ils aimeraient parler dans leur composition : souvenirs, saisons, sport, nature... pour choisir les mots et les phrases les plus justes. L'après-midi a été consacré à la mise en musique avec contrebasse, guitare et bandjo.

Une autre séance aura lieu début février pour finaliser la chanson et apprendre à l'interpréter harmonieusement.

 


 

 

Les élèves ont découvert la magie interactive de Noël

Pour finir l'année en beauté les enseignants des écoles d'Echassières et Louroux de Bouble ont rassemblé tous les élèves au centre socioculturel Danièle Chammartin.

Les enfants se sont tout d'abord installés dans la salle pour assister au spectacle de « magie interactive » de Sam Bataclan. A chaque tour un élève a été mis à contribution sur scène, comme Thibault qui a enfilé un smoking dans les manches duquel le magicien avait glissé ses bras. A charge pour l'apprenti magicien de faire comme si c'était lui qui faisait les tours de magie. Rires et bravos de ses camarades ont salué sa prestation. Même le maître, François Delpuech, a participé à la demande de tous, en subissant les malices du magicien qui ont déclenché les rires des enfants.

Après ce spectacle, élèves et enseignants ont partagé un déjeuner de fête préparé par la maison de retraite, avant de laisser éclater leur trop plein de vitalité dans une grande récréation, préambule aux vacances.

 

 

 

Le Père Noël des artisans et commerçants est passé

Une trentaine d'enfants a participé au Noël de l'association des artisans et commerçants de la commune. Après avoir regardé le film Le père Noël vert, projeté par le maire en personne, les enfants ont accueilli le Père Noël qui leur a distribué à chacun un livre que le foyer rural avait commandé. L'après midi s'est poursuivi par un goûter autour des bûches et de danses improvisées.

 


 

 

Le CCAS livre à domicile

Comme annonçé lors du repas des seniors, les bénévoles du CCAS se sont réunis pour préparer les colis de Noël et aller les porter aux bénéficiaires. Chaque année, les personnes qui n'ont pas pu assister au repas recoivent à domicile où à la maison de retraite un colis plein de bonnes choses.

 

   

 


Le Secours populaire aide le Père Noël

Une quinzaine de bénévoles s'est mobilisée pour installer la braderie du Secours populaire dans le centre socioculturel Danièle Chammartin. Cet événement était organisé dans le cadre de la campagne du Père Noël vert qui « vient en aide au Père Noël rouge pour que personne ne soit oublié » explique le responsable de l'antenne d'Echassières, Joël Vis.

Sur les tables, vêtements et chaussures neufs pour petits et grands, jouets, jeux étaient exposés en grande quantité pour que chacun puisse trouver son bonheur. Les petits prix ont permis à beaucoup de faire de bonnes affaires. Le montant des ventes permettra à l'antenne d'améliorer ses offres auprès des bénéficiaires dont tous les enfants recevront un jouet pour Noël. Le 15 décembre, les enfants des personnes inscrites à l'antenne seront emmenés à un goûter spectacle de l'EDF.

Au moment de régler leurs achats, les visiteurs pouvaient également glisser un don dans la boîte du Père Noël vert. Il est aussi possible de faire un don directement auprès du secours populaire dont un des membres rappelle que le versement ouvre droit à une réduction d'impôt .

 

 

Le foyer rural a invité les bénévoles

Le foyer rural a remercié tous les bénévoles qui l'ont aidé au cours de l'année en les invitant à un dîner au centre socioculturel. Une quarantaine de convives ont partagé un repas préparé par le restaurant le Ris Blanc. Dans ses quelques mots de bienvenue, le président du foyer, Gilles Deyrieux, a exprimé sa reconnaissance à ceux qui viennent épauler les membres du foyer lors des animations, notamment les folklores d'été, qui demandent beaucoup de travail. Il a donné rendez-vous à tous en janvier pour le concours de belote.

 

 
 

Les seniors adoptent l'outil informatique

L’association Viva Sioule a proposé aux seniors du territoire un atelier informatique qui s'est déroulé dans la salle du conseil de la mairie.

« Aujourd’hui, de plus en plus de démarches se déroulent en ligne, l'outil informatique devient donc indispensable » explique la formatrice, Aurore Gorce.

L’association a répondu à ce besoin en organisant un atelier de plusieurs séances afin d’aborder l’outil informatique et ses utilisations, ainsi qu'une formation à l’outil Internet. Chacun devant leur ordinateur portable, les « geek seniors » se concentrent. « C'est pas évident de comprendre la logique, mais je m'accroche car c'est devenu indispensable, pour s'informer, faire des démarches et correspondre avec les amis et les enfants et petits enfants » exprime une participante.

Ce projet soutenu par le Conseil départemental et l’AG2R à parmi à 5 personnes d’appréhender ce nouvel outil.

 



Le club de l'amitié termine l'année au restaurant

Attachés aux bonnes habitudes qui maintiennent les liens d’amitié, 33 membres du Club de l’amitié se sont retrouvés au restaurant Le Ris Blanc  pour partager le repas de fin d'année. Dans son allocution, la présidente, Danièle Chammartin, a demandé « que chacun ait une pensée pour les membres empêchés de venir ». Elle a également remercié la municipalité « qui sait être attentive à la vie du club ».

A table, les conversations ont évoqué les dernières activités du club : visite au château de Beauvoir au cours de laquelle les membres ont pu admirer les toiles de Claire Bassler et l'importance des transformations réalisées dans l'édifice ; visite au musée Wolframines à La Bosse qui a permis aux participants de découvrir des minéraux en provenance du monde entier.
Après avoir applaudi le chef, l’après-midi s’est poursuivi au centre socioculturel, où chacun s’est adonné à son jeu favori, tandis que les plus courageux ont bravé le froid en jouant à la pétanque jusqu’à la nuit tombée.

Après les fêtes, les adhérents examinerons les idées de sortie et de voyage de l'année.

 
 



Le bulletin 2017 est arrivé

Il est possible de le consulter en ligne en cliquant ici


 

| Accueil | Actualités | Notre village | Situation géographique | Réalisations et projets | Echassières autrefois | Le passé minier | Petite histoire |
| Mairie horaires et services | Conseil municipal | CCAS | APC | Ecole | Accueil périscolaire | Location salle polyvalente | Bibliothèque | Maison de retraite| Com com | Adresses utiles |
| Foyer rural présentation| Calendrier | Théâtre | Fête de la musique | Folklores d'été | Autres animations | Gymnastique | Club de l'amitié | Club photos |
| Artisans et commerçants |Les amis de la pétanque | Les chasseurs et propriétaires | La Gaule d'Echassières | L'Union tennistique|
| Vie économique | Hebergements | Musée Wolframines | Parc Natura'Bosse | Viaducs | Chemins de randonnées | Aux alentours | Contact |

Echassières, village du bourbonnais, dans l'Allier en Auvergne à proximité d'Ebreuil, Gannat, Vichy, Montluçon, Saint Eloy les Mines, Clermont-Ferrand