Le château de Beauvoir : un peu d'histoire

Le château de Beauvoir est situé à 300 m à l’est du bourg d’Echassières. La construction fut achevée au quatorzième siècle par Blain Le Loup dont les armoiries, partiellement effacées à la révolution française, figurent sur le fronton du porche .
En ces périodes de troubles, la guerre de cent ans vient de commencer, il est construit grand et solide, sa tour de 23 m de haut est édifiée sur un éperon rocheux empêchant toute sape par creusement de tunnels. Elle a une base dont les murs font cinq mètres d’épaisseur. Un réservoir est creusé permettant de garder au frais eau et victuailles en cas de siège. Les trois étages sont percés de meurtrières et le sommet ceinturé de créneaux (depuis disparus).

Blain le Loup est le Vassal de Louis II de Bourbon (1337 -1410), Duc de Bourbon et Baron des Combrailles. De 1360 à 1367 le Duc de Bourbon est l’otage des Anglais.
Tout le Bourbonnais, parcouru par des bandes de pillards, sombre alors dans le chaos. Les Grandes Compagnies mettent à sac chaque village et pillent les maisons. Le château sert alors de refuge où chacun peut mettre à l’abri ses quelques biens. Le château entretient à l’époque, en permanence, une garnison de onze Hommes d’armes. Il est prévu pour être autonome avec son meunier, son four, son jardinier.
Le Seigneur de Beauvoir a pouvoir de haute, moyenne et basse justice sur les paroisses d’Echassières, Lapeyrouse, Servant, Durmignat et Buxières, soit 540 foyers.
Il est aussi maréchal (équivalent d’officier supérieur) et sénéchal (représentant local du Roi). Cependant, comme l’attestent les registres paroissiaux qui ne signalent pas de naissance au château, les propriétaires ne l’habitent pas.

Durant la Fronde en 1648 (révolte des nobles contre l’autorité royale pendant l’enfance de Louis Quatorze) Claude D’Allègre, seigneur de Beauvoir, fut un frondeur notoire prenant le parti du Prince de Condé. Les frondeurs, ayant perdu contre le roi, virent leurs forteresses détruites comme ce fut le cas de la citadelle Bourbonnaise de Monrond.
C’est ainsi que le château perdit son caractère militaire et défensif. La muraille ouest fut abattue, dégageant la vue sur le bocage bourbonnais et les salles d’armes aménagées en pièces généreusement éclairées. Les D’Allègre garderont le château jusqu’en 1756.
Puis le château passe de propriétaires en propriétaires qui habitent Versailles et délaissent le château, de telle sorte qu’en 1793 un acte notarié le déclare en ruine.

En 1825, Pierre Antoine JOUHET, alors propriétaire de Beauvoir découvre du kaolin en drainant ses champs. Il s’avère de bonne qualité et en décide l’exploitation.
Par cette industrie Pierre Antoine Jouhet participe à l’enrichis-sement de la commune. Ainsi à sa mort, en 1870, la commune s’est dotée d’une école, d’un nouveau cimetière, d’un hospice de nouvelles routes et l’église a été agrandie.
Le château reprit alors vie, tant comme belle demeure que lieu d’exploitation des kaolins de Beauvoir.
En 1929, la muraille nord, le porche, l’escalier central, ainsi que le donjon sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques .
Dans les années 70/80 le château n’est plus habité. Seuls restent les bureaux de SKB dans une seule aile.

En 1999 le groupe Denain Anzin Minéraux, propriétaire,décide la construction de locaux plus proches de la carrière et plus fonctionnels.

En 2011 nous achetons avec ma compagne, artiste peintre, le château afin de le restaurer et d’exposer ses peintures, le rendant ainsi à sa vocation de lieu de vie et de travail. Nous sommes heureux de partager avec les habitants d’Echassières le renouveau de ce patrimoine inscrit dans la vie communale depuis 700 ans en ouvrant nos portes une fois par an.


Pierre IMHOF

 

 




 

 

| Accueil | Actualités | Notre village | Situation géographique | Réalisations et projets | Echassières autrefois | Le passé minier | Petite histoire |
| Mairie horaires et services | Conseil municipal | CCAS | APC | Ecole | Accueil périscolaire | Location salle polyvalente | Bibliothèque | Maison de retraite| Com com | Adresses utiles |
| Foyer rural présentation| Calendrier | Théâtre | Fête de la musique | Folklores d'été | Autres animations | Gymnastique | Club de l'amitié | Club photos |
| Artisans et commerçants |Les amis de la pétanque | Les chasseurs et propriétaires | La Gaule d'Echassières | L'Union tennistique|
| Vie économique | Hebergements | Musée Wolframines | Parc Natura'Bosse | Viaducs | Chemins de randonnées | Aux alentours | Contact | Liens |

Echassières, village du bourbonnais, dans l'Allier en Auvergne à proximité d'Ebreuil, Gannat, Vichy, Montluçon, Saint Eloy les Mines, Clermont-Ferrand